English version

Le jazz des 60′s cuisiné à la sauce Django…

Le RP Quartet est un groupe reprenant le répertoire du jazz des 60, dans l’esthétique du quintet du Hot Club de France, formé par Django Reinhardt et Stéphane Grappelli. Composé de deux guitares, d’un violon et d’une contrebasse, on retrouve la rythmique inégalée du jazz manouche parisien, ainsi que le timbre et le lyrisme des instruments solistes acoustiques.

Le noyau dur s’est formé au Centre des Musiques Didier Lockwood, école de jazz de renommé internationale. La naissance de ce projet à pu permettre à chaque musicien du groupe d’apporter sa passion pour le jazz, tout en se réunissant autour d’une culture commune : celle du swing manouche.

De West Side Story à Nougarro, de Thélonious Monk à Miles Davis, le répertoire nous dévoile tous les visages d’une des plus belles périodes du jazz.

 

Edouard Pennes:

Edouard Pennes

Edouard Pennes, guitariste passionné par le jazz et le génie Django Reinhardt, a découvert la musique très tôt dès l’âge de 7 ans. Après une formation classique au conservatoire, sa rencontre avec le guitariste de jazz rock Stéphane Guery lui fait découvrir les grands du jazz et l’initie aux diverses techniques d’improvisation. Il intègre par la suite l’école ATLA à Paris où il débute une formation be-bop avec Pierre Cullaz. Entre bœufs et concerts parisiens, il s’oriente plus particulièrement vers le jazz manouche, à l’écoute des grands guitaristes tels que Bireli Lagrène, Jimmy Rosenberg et Angelo Debarre. Mais c’est le grand Serge Krief, virtuose de la discipline, qui tente de lui transmettre l’héritage de Django. Il participe désormais à diverses formations tournant autour du jazz manouche et de la musique tzigane.

Bastien Ribot:

Bastien Ribot

Violoniste né en 1986. Etudes classiques avec Aimée Auriacombe au CNR de Toulouse. Puis découvre l’improvisation avec Pierre Téodori professeur de violon jazz au CNR. Il met en pratique sa passion du Swing Manouche avec Tchiquito Lambert dans les Tchavés Swing, ce qui l’amènera à se produire avec d’autres pointures du style comme Steve Laffont, Angello Debarre ou plus tard Tchavolo Schmitt…
Il quitte Toulouse pour Paris, découvre le jazz dans l’école de Didier Lockwood dont il sort diplômé, et tente de nouvelles expériences allant de la Charanga (Orquesta Egue) au Jazz Fusion (avec le guitariste Riad Klai).
Puis il forme un quartet de swing, musique de ses débuts, avec Edouard Pennes, Rémi Oswald, et Eric Willoth (RP Quartet) qui se produira dans des festivals comme Samois-Sur-Seine, Jazz à Montauban ou Jazz sur son 31 et dans des salles comme le New Morning… Le RP quartet sortira un premier album en 2010 puis signera chez le Label « Frémeaux & Associés » pour le deuxième. Il continuera à approfondir son travail d’écriture au sein de ses formation Jazz: le quartet avec le guitariste Rémy Gauche, le contrebassiste Shankar Kirpalani et le batteur Martin Wangermée et le trio avec le guitariste Emile Mélenchon et le contrebassiste Rémi Bouyssière. Il remportera le prix Jazz du concours Stéphane Grappelli en 2013 puis commencera à enseigner au l’école de Didier Lockwood (CMDL).

Damien Varaillon:

Damien Varaillon

Damien Varaillon, contrebassiste, il commence la basse électrique en autodidacte avant d ‘entrer au conservatoire de marseille .
A 21 ans il arrete ses études universitaires après son deug de musicologie pour se consacrer pleinement a l’obtention de ses diplomes d’études musicales (DEM) en contrebasse classique, musique de chambre, et contrebasse jazz.
Damien a intégré depuis le département jazz du conservatoire nationale supérieure de musique et de danse de paris (CNSM) .
Il s’ est produit dans différents contextes : musiques symphoniques avec notamment l’ orchestre de Cannes sous la direction de Philippe Bender , l’ opéra de Marseille sous la direction de Jean Claude Casadesus, l’orchestre des jeunes de la Méditerranée avec Laurent Koercia et Olivier Charlier comme soliste, dans des festivals de jazz (Pinarello,Tanjazz au Maroc, Jazz sur la Ville, Jazz à Orleans, Eclats d’Emails , Segré Jazz Festival, Montauband Jazz, Jazz in Stochkolm, Jazz in Marciac …), en big band avec le Red Star orchestra et Olivia Ruiz. Il a tourné avec différents groupes à Londres, au Mexique, en Afrique, en Italie etc…  clubs  ( Sunset .duc des lombards, jazz club de Grenoble, d Annecy ,etc … , enregistre avec Sylvain Courtney quartet, Lindau HBF ( 2eme prix de groupes a jazz a la Défense), Olivier Robin quintet , Enzo Carniel House of Echoes, Raven de Manu Domergue, Chamber Metropolitan trio, RP Quartet, Daniel Hunter quartet etc … diverses participations pour radio france ( france culture , france musique , fip etc …) et a eu la chance d ‘accompagner pour des masters class Chris Potter, Adam Nusbaum, Billy Hart, Kendrick Scott, Justin Brown etc…

Rémi Oswald:

Rémi Oswald

Rémi Oswald, guitariste, rencontre la musique dès son plus jeune âge, en s’initiant au saxophone et à la clarinette. Mais c’est lors d’un voyage en Serbie qu’il découvre la guitare, qu’il aborde alors en autodidacte. Sa formation musicale se poursuit auprès de guitaristes tel Serge Krief ou encore Pierrejean Gaucher. Il poursuit ensuite sa formation au sein du Centre des Musiques Didier Lockwood. Travaillant pour des projets divers , ses expériences vont du swing manouche à l’electro-jazz en passant par le jazz fusion. Il participe à de nombreux concerts et bœufs parisiens, multiplie les rencontres et travaille au sein de diverses formations musicales.